La pissaladière

Qu’est-ce-que la pissaladière?

La pissaladière (appelée en nissart, pissaladiera) est une spécialité culinaire incontournable de la région niçoise. Elle se compose d’une pâte à pain, de pissalat (préparation a base d’anchois) et d’oignons caramélisés.

En Italie, une variante existe, provenant d’Imperia, appelée Piscialandrea. Elle est composée de tomates en plus des filets d’anchois, d’olives, d’ail et d’huile.

La pissaladière est souvent considérée comme étant une variante de la pizza, mais ne contient traditionnellement pas de mozarella, tomate, poivrons et autres ingrédients classiques de la pizza, bien qu’elle soit confectionnée avec de la pâte à pain.

On retrouve ce plat estival typique de la cuisine provençale dans toute bonne boulangerie de la côte d’azur. Cependant, attention aux attrape touristes…

 


 

Composition :

La pissaladière se compose d’une pate à pain classique, tartinée de pissalat ou de crème d’anchois sur laquelle on dépose un lit d’oignons qu’on aura au préalable fait revenir à feux doux, quelques olives noires (de Nice bien sur)  et parfois des filets d’anchois.
La pissaladière peut se décliner en de nombreuses variantes selon les gouts de chacun. Bien que la recette originale soit à base d’oignons, de pissalat, de filets d’anchois à l’huile d’olive et de petites olives noires niçoises, il n’est pas rare de trouver d’autres ingrédients tels que des pignons de pin, de l’ail, du thym, du laurier, des câpres, des petits oignons blancs…



Le figatelli, La pissaladière, Le pan bagnat, Le fouet catalan, Le baba au rhum